• Accueil * Accoglienza

     

     

     

        Accueil * Accoglienza

     

     

     

     

        Accueil * Accoglienza

        

     

     

        Accueil * Accoglienza :

     

       

    rejoignez-nous sur Google + :

    https://plus.google.com/u/0/104740638061276973321/posts

     

     

        Accueil * Accoglienza

     

     

     

     

     

        Accueil * Accoglienza

     Italie et France, France et Italie

     

        Accueil * Accoglienza

    Italie et France, France et Italie. Depuis toujours, on les a considérées comme deux cousines. Il faut désormais les voir comme deux sœurs, c’est-à-dire comme deux êtres appartenant à la même famille. Une famille d’histoire, d’art, de littérature, de cinéma, d’amitié : on dirait que les quelques moments de séparation ne font que rendre plus évidente une sonorité extraordinaire.

    L’Italie et la France dialoguent de façon exemplaire. L’art et la littérature de l’une se reflètent dans l’autre, ce qui souvent les lie même sur le plan social et politique. Dans le cours de l’histoire, les Français doivent venir en Italie pour compléter leur vision du monde. Les Italiens doivent aller en France pour élargir leur philosophie.
    Ainsi artistes, écrivains, savants, amants de l’art, vont-ils et viennent-ils, de France et d’Italie, comme si leur voix intérieure nécessitent un dialogue bilatéral irremplaçable.

    Analysons l’histoire de l’art et de la littérature, de part et d’autre. Le Christianisme, le Moyen Âge, l’Humanisme, la Renaissance, le Baroque, le Classicisme, les Lumières, le Romantisme, le Réalisme, le Naturalisme, le Symbolisme, les Avant-gardes historiques, les expérimentations de cette aube du XXIe siècle, la mode, l’industrie, apparaissent presque toujours sur un plan parallèle.

    L’Italie et la France répondent à la globalisation et à la perte d’identité par leur histoire, leur coopération, leur voix de l’art et de la littérature.
    Leurs regards croisés sont un modèle de dialogue. Ils disent au monde entier que l’espoir ne pourra jamais mourir, et que les êtres humains sont les vrais héros du temps qui s’écoule.

    En préfaçant le livre de Giovanni Dotoli, Jardin d’Italie, voyageurs français à l’art de vivre, le plus grand poète français contemporain, Yves Bonnefoy, écrit : « Aucun pays étranger […] n’a été et ne reste plus proche du cœur des Français que l’Italie. […]. Mais lisant ce livre qui en est bien une preuve, je constate avec plaisir, ou plutôt je vérifie, qu’il y en a une […] de l’Italie pour la France ». Qu’il a raison ! Italie et France ne seraient pas ce qu’elles sont, sans leur mariage si florissant.

    Alphonse de Lamartine s’exclamait : « L’Italie pour moi n’est pas un pays, c’est un mirage ! Ce n’est pas de l’air qu’on y respire, c’est de l’âme ! ».
    Les artistes et les écrivains italiens affirment la même chose de la France, depuis la nuit des temps.

    Ce site voudrait être une belle confirmation de ce dialogue.

    Le choix de son titre, "Ut poesis pictura" en pensant à la leçon du poète latin Horace, exprime deux millénaires de coopération profonde entre la parole et la peinture, les mots et les dessins, le visuel écrit et le visuel regardé, dans l’espace euro-méditerranéen dont nos deux pays sont des points de repère.

    En regardant de part et d’autre la France et l’Italie, pour la littérature et l’art, mais aussi pour d’autres aspects, en tant que créateurs et opérateurs nous agissons sur la lignée de la tradition et de l’innovation, de l’histoire d’hier, d’aujourd’hui et de demain, la main dans la main.

    On découvrira au fur et à mesure des poètes, des artistes, des chercheurs, qui alimentent constamment le feu du regard bilatéral, sous le signe de l’amitié et de la foi dans le rôle de l’art, même et surtout par ces temps de crise économique et spirituelle.

    GIOVANNI DOTOLI 

    http://www.giovannidotoli.com/accueil.htm

     

     

         Accueil * Accoglienza

    Italia e Francia, Francia e Italia. Da sempre, vengono considerate come due cugine. Bisogna ormai vederle come due sorelle, cioè come due entità che appartengono alla stessa famiglia. Una famiglia di storia, di arte, di letteratura, di cinema, di amicizia: si direbbe che i momenti di separazione non facciano altro che rendere più evidente una sorellanza straordinaria.

    L’Italia e la Francia dialogano in modo esemplare. L’arte e la letteratura dell’una si riflettono nell’altra, il che spesso le lega anche sul piano sociale e politico. Nel corso della storia, i francesi devono venire in Italia per completare la loro visione del mondo. Gli italiani devono andare in Francia per allargare la loro filosofia.
    Così artisti, scrittori, studiosi, amanti dell’arte, vanno e vengono, dalla Francia e dall’Italia, come se la loro voce interiore avesse bisogno di un dialogo bilaterale insostituibile.

    Analizziamo la storia dell’arte e della letteratura, da una parte e dall’altra. Il Cristianesimo, il Medioevo, l’Umanesimo, il Rinascimento, il Barocco, il Classicismo, l’Illuminismo, il Romanticismo, il Realismo, il Naturalismo, il Simbolismo, le Avanguardie storiche, le sperimentazioni di questo iinizio del XXI secolo, la moda, l’industria, appaiono quasi sempre su un piano parallelo.
    L’Italia e la Francia rispondono alla globalizzazione e alla perdita d’identità con la loro storia, la loro cooperazione, la loro voce dell’arte e della letteratura.
    I loro sguardi incrociati sono un modello di dialogo. Essi dicono al mondo intero che la speranza non potrà mai morire, e che gli esseri umani sono i veri eroi del tempo che scorre.

    Nella prefazione al libro di Giovanni Dotoli, Jardin d’Italie, voyageurs français à l’art de vivre, il più grande poeta francese contemporaneo, Yves Bonnefoy, scrive: «Nessun paese straniero [...] è stato e resta più vicino al cuore dei francesi dell’Italia. [...]. Ma leggendo questo libro che ne è una prova, constato con piacere, o meglio verifico, che ce n’è una […] dell’Italia per la Francia». Quanto ha ragione! Italia e Francia non sarebbero quello che sono, senza il loro matrimonio così florido.
    Alphonse de Lamartine esclamava: « L’Italia per me non è un paese, ma un miraggio! Non è l’aria che si respira, è l’anima!».
    Gli artisti e gli scrittori italiani affermano la stessa cosa della Francia, dalla notte dei tempi.

     GIOVANNI DOTOLI

    http://www.giovannidotoli.com/accueil.htm

     

     

     

     

     

     

     

    Éditions Universitarie Romane*1* »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :