• J.F. Dussottier

     

    J.F. Dussottier

     

    JACQUES-FRANCOIS  DUSSOTTIER

    J.F. Dussottier

     

    AU SEUIL DU SONGE

     À la margelle fascinée d’une fenêtre

    quand l’instant trouble l’infini
    des oiseaux enneigés de lumière
    dans un bruissement d’essaim
    s’envolent comme une source d’eau vive.

    Frise mouvante,
    chapelet impatient
    qui palpite dans l’or du matin.

    Le temps, cette fleur nomade
    trouble les saisons de mon rêve,
    l’été vient soudain d’éclore
    dans un moment d’éternité.

    J.F. Dussottier

     

    J.F. Dussottier

     

    ALLA SOGLIA DEL SOGNO

     Al davanzale affascinato di una finestra

    quando l’istante turba l’infinito
    uccelli innevati di luce
    in un brusio di sciame
    volano via come fonte d’acqua viva.

    Fregio mutevole,
    corona impaziente
    che palpita nell’oro del mattino.

    Il tempo, questo nomade fiore
    turba le stagioni del mio sogno,
    l’estate sboccia improvvisa
    in un momento di eternità.

     

     

    J.F. Dussottier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Mario SelvaggioMichel Bénard »
    Partager via Gmail

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :